Besox

Kris Peeters demande aux présidents des commissions paritaires de faire un exercice d’optimalisation

18 mai 2016

Dans une lettre aux présidents des commissions paritaires, le Vice-Premier Ministre et Ministre de l’Emploi, de l’Economie et des Consommateurs Kris Peeters demande des propositions pour une réforme du paysage paritaire. Selon ministre Peeters, le paysage paritaire doit être mis en conformité avec la dynamique de la concertation sociale d’aujourd’hui, dans le respect évidemment des conditions salariales et de travail à présent en vigueur et sans compromettre la continuité.

Une commission paritaire est un organe belge de concertation entre employeurs et travailleurs, dont l’objectif principal est la négociation de conventions collectives de travail (CCT). En plus, une commission paritaire surveille l’exécution des conventions collectives de travail conclues et tente aussi de prévenir des litiges entre employeurs et travailleurs ou cherche à les résoudre.

Chaque secteur d’activité a sa commission paritaire, composée d’un nombre égal de représentants des syndicats et du patronat. Actuellement, il y a environ 170 différentes commissions paritaires.

Dans sa lettre aux présidents des commissions paritaires, le Ministre Peeters leur demande de réexaminer, pour le 30 juin prochain, les (sous-)commissions paritaires en vue d’éventuelles améliorations. Il leur demande de le faire en consultation avec les partenaires sociaux et les collègues présidents avec qui une refonte peut être envisagée, prioritairement des commissions d’ouvriers et d’employés des mêmes secteurs d’activité.

 

Source: Communiqué de presse dd. 22 avril 2016 du Cabinet du Ministre de l’Emploi.

Tags